Préparer sa visite
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
 
Accueil > Actualités  > Financement  > Le dispositif Pinel et le PTZ sont maintenus sur un périmètre réduit

Le dispositif Pinel et le PTZ sont maintenus sur un périmètre réduit

Revivez les éditions précédentes du Salon Immobilier d'Annecy

Le dispositif Pinel et le PTZ sont maintenus sur un périmètre réduit

C’est une des mesures phares du nouveau plan logement, PTZ et Pinel sont reconduits pour quatre années supplémentaires, avec une évolution des zones géographiques éligibles.

Le plan logement dévoilé mercredi 20 septembre par le gouvernement a confirmé la poursuite du Prêt à taux zéro (PTZ) et du dispositif d’investissement locatif Pinel, mais sur un périmètre recentré sur les zones tendues.

Pour le Pinel, les achats de logements en zones B2 et C ne seront plus possibles à partir de 2018. Aujourd’hui, ces zones périurbaines ou rurales peuvent être éligibles au Pinel sous réserve d’un agrément préfectoral. Le Pinel restera donc possible uniquement en zones A bis, A et B1.

Pour le PTZ, les achats de logements neuf et dans l’ancien avec travaux ne seront plus éligibles dans toutes les zones. Le neuf restera finançable dans les zones plus tendues A bis, A et B1 avec une période de transition pour la zone B2 qui restera éligible en 2018 avant d’être exclue à partir de 2019. Exit par contre la zone C dés 2018.

A noter : Dans les villes situées en zone B2 comme Poitiers, Le Mans, Pau, Laval, Saint-Etienne, Angers, Béziers, Quimper, Concarneau, Valence, Gap, ou encore Troyes, il ne sera plus possible d’investir en Pinel. Les primo-accédants ne pourront plus y bénéficier de PTZ dans le neuf à partir de 2019.