Suivez-nous sur les réseaux sociaux

L’étude du financement est la 1ère étape de la recherche immobilière : Vrai ou Faux ?

L’étude du financement est la 1ère étape de la recherche immobilière : Vrai ou Faux ?

Réponse avec Nicolas Haug, gérant de l’agence  Le Meilleur du Financement, courtier spécialiste en financement immobilier, à Saint-Etienne.

« VRAI ! L’étude du financement est la première étape à considérer lorsque vous vous lancer dans un projet immobilier. Il est important de connaître sa capacité maximale d’emprunt avant de commencer ses recherches. »

Bien connaître sa capacité d’emprunt

Il est important de  connaître sa capacité d’emprunt avant de démarrer sa recherche immobilière. Votre enveloppe budgétaire vous permettra de mieux cibler vos recherches et éventuellement de prioriser vos critères en fonction de votre budget et de la réalité du marché.

Aujourd’hui tout le monde souhaite pouvoir accéder à la propriété. Dans certaines régions de France, comme la Loire notamment, les prix du marché, très bas, rendent ce rêve accessible au plus grand nombre. Mais tout le monde ne peut pas se permettre d’acquérir le bien de ses rêves.

Il est donc important de connaître sa capacité d’emprunt maximale, que l’on appelle aussi une capacité confort.

Le courtier en prêt immobilier

Cette première étape, l’étude du financement, peut se faire soit auprès de son établissement bancaire, soit  auprès d’un courtier en prêt immobilier.

L’achat immobilier est le projet d’une vie. Les courtiers sont là pour conseiller, informer, aiguiller les acquéreurs dans leur recherche immobilière.

S’informer sur les aides à l’achat

Le courtier a également pour mission d’informer les acquéreurs de toutes les aides dont ils peuvent bénéficier dans le cadre de leur acquisition, selon leurs profils, qu’ils soient primo ou secundo accédants.

Par exemple : le prêt à taux zéro pour les primo-accédants, les dispositifs de défiscalisation pour les investisseurs…

 

Pour conclure, les courtiers en prêt immobilier sont là pour informer les acquéreurs et leur donner les clés pour qu’ils drainent eux-mêmes leur recherche immobilière.